19 octobre 2021
19 octobre 2021
19 octobre 2021
18 octobre 2021
18 octobre 2021
16 octobre 2021
15 octobre 2021
12 octobre 2021
11 octobre 2021
10 octobre 2021
05 octobre 2021
04 octobre 2021
04 octobre 2021
01 octobre 2021
30 septembre 2021
28 septembre 2021
27 septembre 2021
27 septembre 2021
24 septembre 2021
22 septembre 2021
17 septembre 2021
16 septembre 2021
15 septembre 2021
15 septembre 2021
08 septembre 2021
03 septembre 2021
02 septembre 2021
01 septembre 2021
31 août 2021
31 août 2021
30 août 2021
16 août 2021
16 août 2021
09 août 2021
30 juillet 2021
29 juillet 2021
23 juillet 2021
16 juillet 2021
15 juillet 2021
13 juillet 2021
13 juillet 2021
09 juillet 2021
09 juillet 2021
07 juillet 2021
07 juillet 2021
05 juillet 2021
05 juillet 2021
01 juillet 2021
01 juillet 2021
28 juin 2021
28 juin 2021
27 juin 2021
27 juin 2021
25 juin 2021
25 juin 2021
21 juin 2021
18 juin 2021
17 juin 2021
09 juin 2021
08 juin 2021
08 juin 2021
04 juin 2021
01 juin 2021
01 juin 2021
31 mai 2021
28 mai 2021
28 mai 2021
26 mai 2021
25 mai 2021
20 mai 2021
19 mai 2021
19 mai 2021
18 mai 2021
Logo facebook
Logo Twitter
Logo Instagram

Violences familiales

La Ville de Perpignan crée un centre d’accueil pour les victimes de violences familiales à la Cigale

Dès son élection, Louis Aliot a fait de la lutte contre les violences conjugales et familiales une de ses priorités. L’actualité récente a malheureusement encore démontré l’urgence d’agir.
C’est la raison pour laquelle la Ville de Perpignan vient de signer une convention avec l’association Stop violences 66 et le Centre communal d’action sociale de Perpignan (CCAS).
Il s’agit de créer des hébergements d’urgence et un lieu d’accueil pour les victimes de violences conjugales dans les locaux de l’ancien hôtel La Cigale dont une partie abrite déjà aujourd’hui un nouveau poste de police municipale.
En effet, dans le cadre de ses missions, Stop violences 66 apporte secours, assistance et accompagnement aux victimes de ce fléau. Pour ce faire, elle doit disposer des moyens matériels indispensables pour accompagner et accueillir dans les meilleures conditions les personnes victimes de violences conjugales.
C’est dans la perspective de pouvoir répondre à ses besoins, que la Ville s’est engagée à mettre à disposition ces locaux, afin de proposer une structure d’hébergement d’urgence et un lieu sécurisé pour organiser les permanences.
Le rez-de-chaussée de la Cigale étant en partie occupé par les services de la Police municipale, la surface restante, disponible et dans un état permettant d’envisager une mise à disposition rapide, permettra ainsi d’accueillir une permanence de l’association et plusieurs chambres d’hébergement d’urgence dans les étages de l’immeuble.
Cette mise à disposition est consentie par la Ville à titre gracieux. Les travaux et opérations d’aménagement du centre d’accueil et d’hébergement d’urgence se feront en concertation avec l’association. Parallèlement, le CCAS oeuvrera en matière d’orientation et d’accompagnement social.
Ce partenariat résulte d’une volonté commune de contribuer à l’efficacité des missions de l’association, d’encourager les victimes à sortir de leur silence pour être accueillies dans un lieu sûr, entendues et accompagnées.

Partager cette page sur